Le sevrage nicotinique, comment y parvenir ?

  admin

 (249)    (0)

  Nos conseilsBlog  

La nicotine est une substance toxique, qui provient généralement de la plante de tabac. Elle s’utilise comme psychotrope grâce à son effet stimulant qu’elle procure lorsque le vapoteur inhale la fumée produite par la combustion du tabac. En elle-même, cette substance n’est pas vraiment dangereuse, ni cancérigène. C’est sa forme en shoot nicotinique qui est très risquée, et agit immédiatement sur le système nerveux. Ce processus entraine la sensation de plaisir, et par la suite la dépendance chez les fumeurs. Bon nombre d’entre eux souhaitent s’affranchir de cette dépendance, et se lancer dans le sevrage nicotinique. Voici quelques conseils et astuces pour y parvenir.

Qu’est-ce que le sevrage nicotine ?

Le tabac constitue un véritable fléau dans le monde entier, et a tué des millions de personnes. Le sevrage nicotinique repose l’arrêt de la consommation de nicotine, et notamment de tabac. Les impacts de cette substance sont très nombreux, aussi bien sur la santé que sur la société. Il existe à cet effet plusieurs aides, qui permettent essentiellement d’arrêter la cigarette.

Certes, cette étape n’est pas facile, et les mesures à prendre varient en fonction du niveau de dépendance et de motivation. Ce qui est sûr, c’est que le sevrage aide à limiter les effets du tabac. Il suffit de choisir la ou les méthodes qui s’adaptent parfaitement aux besoins de chacun. 

Les différents types de substituts nicotiniques

La consommation de la nicotine est l’une des principales raisons qui amènent les fumeurs à la dépendance au tabac. C’est la fumée qui se révèle la plus dangereuse dans la cigarette classique. Pour réussir à affronter cette difficulté, l’essentiel est d’apporter au corps ses besoins en cette substance, sans fumer le tabac.

À ce titre, les substituts nicotiniques entrent en jeu. Ils sont disponibles sous différentes formes, tels que les patches, les gommes, les cachets sublinguaux, le spray, etc. Pour réussir son sevrage de nicotine, il est important d’adapter la dose.

Les patches

De nos jours, les patches sont en vente dans les pharmacies. Ils délivrent lentement et en continu de la nicotine par la peau. Cette opération dure plusieurs heures et vise à réduire voire supprimer les sensations de manque. Différents dosages sont disponibles suivant les besoins. Sachez notamment que les patchs sont en mesure de fournir 21 mg de nicotine en 24 heures.

Les gommes et les pastilles

Ces produits font partie des substituts nicotiniques de forme orale. Ils sont parfois recommandés pour combattre les envies compulsives de tabac, qui peuvent survenir à tout moment. Dans cette option, la nicotine passe par voie transmuqueuse dans l’organisme. Pour garantir l’efficacité des gommes ou des pastilles, il est préférable de les mastiquer deux fois, puis les coller contre la joue durant quelques minutes. Ces produits savent également compléter les patches en cas de besoin.

Les médicaments

Le Champix (varénicline)

Disponible sur ordonnance, le Champix ou la varénicline est utilisée pour le sevrage. Ce produit agit sur le cerveau afin de limiter la sensation de manque et l’intensité de l’envie de fumer. Il permet de réduire également la conséquence de la nicotine absorbée sur le système de récompense. Au final, la personne en question ne trouvera plus d’intérêt à fumer.

La varénicline offre l’avantage de s’adapter à de fortes dépendances, sans demander l’ajustement de dose. Mais il est donc conseillé d’associer la prise avec une petite collation, pour éviter d’avoir la nausée. Limitez également sa consommation tardive pour ne pas troubler votre sommeil.

Le Zyban ou buproprion

Au tout début, ce médicament amphétaminique est utilisé comme psychotrope antidépresseur. Néanmoins, la réduction de l’envie irrépressible de fumer (craving) fait partie aussi de ses effets secondaires, malgré le fait que son efficacité est inférieure à celle de la varénicline ou d’autres substituts nicotiniques. Le buproprion a la capacité de minimiser les impressions de soulagement lors du manque de nicotine.

Il ne faut pas toutefois négliger certains inconvénients que le produit engendre, dont les troubles neurologiques, les troubles de sommeil... Le Zyban peut également interagir avec d’autres médicaments comme les antidépresseurs, les bêtabloquants... Il ne convient donc pas aux fumeurs présentant une forte dépendance, sauf en dernier recours.

L’e-cigarette

La cigarette électronique représente actuellement une alternative très appréciée en termes de sevrage nicotine. Elle fait partie de l’arsenal thérapeutique en fournissant à l’organisme la dose requise en nicotine, tout en gardant la gestuelle des fumeurs. À noter que les e-liquides peuvent contenir un taux de l’alcaloïde allant jusqu’à 20 mg/ml, sans aucune crainte d’inhaler les substances dangereuses du tabac.

Des millions d’anciens fumeurs ont déjà réussi à arrêter la cigarette classique grâce à la « vape », même si la majorité d’entre eux utilisent toujours l’e-cigarette. Pourtant, peu de gens qui ont choisi les substituts nicotiniques continuent de les prendre après l’arrêt du tabac. La cigarette électronique s’avère être une solution efficace pour arrêter la cigarette classique et faciliter le sevrage nicotine.

Cette technique est plus appropriée aux personnes qui cherchent une satisfaction optimale en alliant la gestuelle à la sensation de la vapeur dans la gorge. Rien de plus agréable que de profiter d’une belle vape après un repas ou dans la soirée. Ce petit plaisir constitue l’atout majeur du succès de l’arrêt. En plus, l’e-cigarette permet largement des dangers de la combustion (CO) et de réduire progressivement sa dose de nicotine.

Quelle e-cigarette choisir ?

Pour parvenir à vos fins, c’est-à-dire au sevrage nicotine, il est nécessaire d’utiliser le meilleur équipement. Les professionnels recommandent généralement de tester différents modèles d’e-cigarette. Faites toutefois preuve de prudence, car la panne de vaporette après les premières semaines d’arrêt risque de vous inciter à la reprise du tabac.

Commencez par comprendre tous les éléments importants de la cigarette électronique. Le réservoir ou la cartouche sert à stocker les e-liquides. Ce dernier est en quelque sorte le carburant pour le matériel de vape. Il peut contenir ou non de la nicotine, du propylène glycol (PG) ou du glycérol ainsi que des arômes diversifiés. Ce parfum sert à définir le goût, qui détermine la qualité de la vape. Le bon choix de l’arôme fait partie des moyens efficaces pour obtenir du succès lors du sevrage nicotine.

L’autonomie de la batterie est un critère important pour le choix de l’e-cigarette. Cet accessoire sert à apporter la puissance nécessaire pour chauffer la résistance électrique. Elle est dénommée atomiseur si elle est associée à la cartouche. Elle consiste à vaporiser le liquide dans le réservoir qui formera le nuage à vaper. Plus la batterie est puissante, plus la température s’élève rapidement et efficacement pour pouvoir dégager une vapeur importante. L’autonomie doit être prise en compte. Les batteries rechargeables peuvent être très pratiques. Mais les gros fumeurs ont besoin des grosses batteries, capables de tenir toute la journée.

Les précautions à prendre pour l’utilisation de la cigarette électronique

L’e-cigarette apporte une aide précieuse au sevrage nicotine. Cependant, il faut prendre en compte les informations suivantes. Tout d’abord, ce produit n’est pas forcément pris en charge par votre mutuelle santé, contrairement aux substituts nicotiniques tels les patchs, les gommes, ou les pastilles. Pourtant, les deux peuvent travailler ensemble. Les fumeurs aguerris allient à la fois les patchs et les cigarettes électroniques, si ces dernières semblent trop passives, ou vice versa.

Pour atteindre facilement et efficacement le but de sevrage nicotinique, le mieux serait de devenir exclusivement vapoteur. Evitez donc de concilier l’e-cigarette et la cigarette classique. Sinon, les dangers liés à l’absorption des substances dangereuses du tabac persisteront.

Pour le sevrage nicotine, certains fumeurs choisissent au début des e-liquides avec de la nicotine. C’est pour combler le manque de nicotine suite à l’arrêt brusque de la cigarette classique et pour ne pas succomber à la tentation de refumer. Vous pouvez adapter la dose de nicotine et la diminuer petit à petit pour arriver à 0 mg. La concentration maximale autorisée en nicotine est de 20 mg/ml. Les professionnels préconisent de débuter par la plus forte dose et diminuer petit à petit suivant le rythme. Une dégringolade rapide peut constituer en effet vouer le sevrage à l’échec.

Les aides non conventionnelles

Plusieurs autres aides non conventionnelles contribuent également au sevrage. Tels sont les cas de :

  • L’hypnose et la méditation, qui s’appliquent spécialement aux personnes stressées. Fumer leur permet de cacher leur anxiété ;
  • L’homéopathie, qui consiste à consommer des produits offrant des sensations équivalentes à celles provoquées par le tabac ;
  • L’acupuncture, une thérapie traditionnelle chinoise, très reconnue par son efficacité pour l’arrêt du tabac ;
  •  L’auriculothérapie, qui consiste à poser des aiguilles sur plusieurs points précis de l’oreille, agissant sur les neurones pour entrainer la disparition quasi instantanée des impressions de manque.

Le sevrage nicotine peut engendrer des effets non désirables comme l’augmentation du poids, la dépression, l’insomnie ou la somnolence, la sensation fréquente de faim… qui risquent de vous décourager au début. Mais pour vous motiver et continuer à avancer, il faut garder en tête ses bienfaits à terme notamment pour la santé.

 (249)    (0)

Voir tous nos conseils
expedition.png
Livraison offerte

Dès 29,90 € d'achat sur  
  pulp-liquides.fr

QUALITY.png
Paiement sécurisé

Les moyens de paiement proposés sont tous totalement sécurisés

french.png
Fabrication française

Tous nos e-liquides sont fabriqués en France

europe.png
Normes Européennes

Toutes nos e-cigarettes sont certifiées conformes

Recevez toutes les offres et infos de Pulp
  • Nos liquides par gamme +
  • Nos liquides par saveur +
  • Nos liquides par contenance +
  • Nos liquides Clark's
  • Nos Conseils
  • Gammes +

PULP LIQUIDES
91 Avenue Jean Baptiste Clement,
92100 Boulogne-Billancourt
01 83 81 40 70
contact@pulp-liquides.com