Que faut-il savoir sur la nicotine et l’e-cigarette ?

  admin

 (314)    (0)

  Blog

La nicotine est-elle dangereuse pour la santé ?

Encore aujourd’hui, les idées sur le danger de la nicotine sont très controversées. Il y a ceux qui croient en sa toxicité et ceux qui soutiennent qu’elle ne représente aucun danger pour la santé. Découvrez dans les lignes qui suivent, les points essentiels qu’un vapoteur doit connaître sur le sujet.

Qu’est-ce que la nicotine ?

La nicotine est une molécule végétale présente dans la plante de tabac. Son taux de concentration y est différent d’une partie de la plante à une autre. On peut la retrouver dans certains légumes tels que les aubergines, les tomates, les pommes de terres et certaines fougères. Scientifiquement parlant, elle est classée parmi les produits psychoactifs qui agissent directement sur le système nerveux de l’homme. À l’instar de la caféine, la nicotine est considérée comme une substance anxiolytique et antidépressive. Son ingestion procure une sensation de détente et de bien-être.

La nicotine n’est pas toxique et beaucoup de scientifiques affirment qu’il serait difficile de faire une overdose de ce produit. Une étude réalisée par Bernd Meyer en 2013 a permis d’avancer que la dose létale de cette substance est entre 500 mg et 1000 mg. Le danger de la nicotine ne réside pas dans la quantité ingérée ou inhalée.

Les agissements de la nicotine sur le corps humain

Dans la fumée qui contient de la nicotine, la substance est diffusée dans le corps humain par voie artérielle. Elle arrive ainsi très rapidement au niveau du cerveau afin d’y stimuler les neurones pour que celles-ci produisent de la dopamine ou de l’hormone du bonheur. Les sensations de plaisir se font ressentir au bout de quelques secondes et c’est ce qui pousse un grand nombre de professionnels de la santé à prévenir les fumeurs sur le danger de la nicotine : elle est addictive. 

En effet, la dépendance est le vrai danger de la nicotine. Les effets de la substance ne durent que 30 à 40 minutes. Un grand fumeur consomme plus de 15 cigarettes journalières. Un cerveau habitué à recevoir de la nicotine en réclame toujours davantage pour éviter le manque et ses effets insoutenables.

Le manque de nicotine est-il un danger ?

Le manque de nicotine n’est pas un danger. Il faut simplement savoir contrôler les effets qu’il produit sur l’organisme. Lorsqu’un fumeur commence à limiter sa consommation, il ressent bien évidemment une forte envie de prendre une clope durant les premiers jours. Une envie qui est associée à de l’anxiété et à de l’irritabilité. Par la suite, il peut ressentir de la fatigue et de la faim à longueur de journée. Mais cela dépend de chaque individu. Certains pourront tousser durant les premières semaines du sevrage.

Se faire accompagner d’un professionnel de la santé est conseillé durant le sevrage à la nicotine. Il n’est pas judicieux d’arrêter la prise d’un seul coup sans avoir mûrement réfléchi sur la suite. Certes, beaucoup y sont arrivés ! Mais, il ne faut pas oublier que les bronches mettent un certain temps à évacuer les résidus de fumée. Il faudra compter environ 4 à 8 semaines pour que les sensations désagréables disparaissent totalement. Se faire accompagner vous aidera à mieux comprendre et assimiler les questions relatives au soi-disant danger de la nicotine.

Vapoter avec ou sans nicotine ?

À quantité raisonnable, la nicotine est sans danger pour le vapoteur. Mais le choix revient à celui-ci d’en utiliser ou non. Le but d’un e-liquide nicotiné est de faciliter le sevrage. Grâce à la nicotine, le vapoteur aura la même sensation de fumée qu’avec une cigarette traditionnelle. Avec le temps, il pourra ajuster le dosage de manière à arrêter totalement la dépendance à la substance.

L’e-liquide sans nicotine est conseillé pour ceux qui arrivent au bout de leur période de sevrage et qui se sentent totalement libérés du besoin de prendre une clope. Pour les personnes qui ne prennent plus que très rarement l’e-cigarette. Elles ne sont plus dépendantes mais ressentent quelquefois le besoin de tenir une cigarette électronique, juste pour le geste.

La nicotine n’est pas cancérigène

La nicotine en elle-même ne provoque pas de cancer. La nicotine est un danger pour la santé en raison de la combustion qui crée des milliers de composés chimiques néfastes, dont le goudron et le monoxyde de carbone en font partie. Le goudron est composé de substances chimiques cancérigènes, comme les hydrocarbures et le benzène. Le monoxyde de carbone, lui, va se fixer sur l’hémoglobine et va altérer les fonctions des globules rouges.

Puis, il y a les agents irritants présents dans la fumée (phénols, acétone, acide cyanhydrique) qui peuvent conduire à l’insuffisance respiratoire et à d’autres maladies pulmonaires chroniques. Avec le temps, ils agressent les parois des bronches, des yeux et du nez.

Qu’en-est-il de la nicotine dans la cigarette électronique ?

La nicotine est-elle un danger ? Avec la cigarette électronique ou e-cigarette, le danger de la nicotine serait mieux contrôlé. Le système ne repose pas sur la combustion mais sur la vaporisation. C’est-à-dire qu’un liquide est chauffé pour produire un aérosol qui sera par la suite inhalé. Le liquide en question peut contenir ou non de la nicotine. Dans le cas où il en contiendrait, le vapoteur n’inhale pas les substances toxiques engendrées par une combustion.

Il n’y a pas de combustion car le chauffage avec l’e-cigarette est doux. L’aérosol naît à environ 60°C. Avec une cigarette traditionnelle, la température du foyer est de 500 à 700 °C. Voilà pourquoi, l’e-cigarette avec de la nicotine est dite sans danger direct sur la santé. Malgré cela, les informations essentielles sur le produit devront toujours être affichées sur les étiquettes ainsi que des conseils de prudence sur la consommation. 

Quel est le bon dosage de nicotine pour l’e-cigarette ?

La nicotine est sans danger lorsqu’elle est utilisée dans l’e-cigarette, mais à condition de ne pas non plus en abuser ! En effet, il existe tout de même une certaine dose à ne pas dépasser qui est selon les derniers chiffres en date de 1 g par absorption et non par ingestion. Ce qui équivaut à environ 6,5 à 13 mg/kg.

En France, pour prévenir le danger de la nicotine, le dosage maximal autorisé dans l’e-liquide est de 20 mg/ml. Alors, c’est à chaque vapoteur de contrôler sa consommation journalière. Pour ce faire, il peut tenir compte de certains facteurs comme son degré de dépendance, la composition de l’e-liquide, la puissance et la résistance de l’e-cigarette, sa manière de vapoter et la concentration de nicotine dans l’e-liquide. En principe, 20 mg/ml correspondent aux très grands fumeurs, mais pour une personne qui est déjà au bout de sa cure, une dose de 2 mg/ml serait suffisante.

Qu’en-est-il du hit et de la nicotine ?

Beaucoup de vapoteurs recherchent le hit dans la vape parce qu’il donne la même sensation qu’avec la fumée d’une cigarette traditionnelle. Il s’agit de cette sensation d’avaler quelque chose au moment de l’aspiration. Tout vapoteur n’y arrive pas dès le début. Le hit vient au fil du temps et il est généralement le résultat de trois combinaisons : la manière de vaper, le ratio de glycérine végétale et de propylène glycol et la nicotine. En effet, plus le taux de nicotine est élevé, plus le hit sera important.

Tant que le dosage maximal de nicotine pour l’e-cigarette n’est pas dépassé, le hit avec la nicotine est sans danger pour le vapoteur. Selon les plus expérimentés, une puissante cigarette électronique offre un meilleur contrôle sur le taux de nicotine inhalé et une meilleure sensation de hit.

Que faut-il savoir sur les substituts nicotiniques ?

Les substituts nicotiniques sont aussi concernés par les doutes relatifs au danger de la nicotine. Il s’agit des produits contenant de la nicotine et qui sont accessibles sans ordonnances auprès des pharmacies : inhalateurs, comprimés, patch, pastilles, chewing-gum, etc.

Cette manière d’utiliser la nicotine est sans danger. Elle serait même moins dangereuse que l’e-cigarette parce que la nicotine dans ces produits est diffusée lentement par voie sanguine. Elle passe par la peau avec un patch. Pour les gommes et les comprimés, c’est par la muqueuse de la bouche.

Peut-on associer l’e-cigarette et les substituts de nicotine ?

Les substituts de nicotine permettent d’éviter la combustion de nicotine et le danger qu’elle représente. Ceux qui rencontrent de réelles difficultés à se passer de la vape peuvent associer l’e-cigarette à un substitut de nicotine. La combinaison « patch et la cigarette électronique » est très prisée. Dans ce cas, il est important de bien doser le taux de nicotine dans les deux produits. Même s’il est difficile d’atteindre la dose létale, une trop forte dose de nicotine dans l’organisme peut provoquer des maux de tête et de la nausée.

Les études sur le réel danger de la nicotine continuent. En tant que bon vapoteur, il ne faut pas oublier que les substituts nicotiniques ne sont pas des médicaments même s’ils sont accessibles sans ordonnance. Demander l’avis d’un professionnel de la santé est très conseillé, notamment par rapport à la durée des traitements.

 (314)    (0)

Voir tous nos conseils
expedition.png
Livraison offerte

Dès 29,90 € d'achat sur  
  pulp-liquides.fr

QUALITY.png
Paiement sécurisé

Les moyens de paiement proposés sont tous totalement sécurisés

french.png
Fabrication française

Tous nos e-liquides sont fabriqués en France

europe.png
Normes Européennes

Toutes nos e-cigarettes sont certifiées conformes

Recevez toutes les offres et infos de Pulp
  • Nos liquides par gamme +
  • Nos liquides par saveur +
  • Nos liquides par contenance +
  • Nos liquides Clark's
  • DIY
  • Nos Conseils

PULP LIQUIDES
91 Avenue Jean Baptiste Clement,
92100 Boulogne-Billancourt
01 83 81 40 70
contact@pulp-liquides.com